Présentation, origine, histoire et règles de jeu du Reversi ou Othello.

Le Reversi est un jeu de réflexion (stratégie et tactique), également connu sous le nom d’Othello, qui se joue à deux joueurs sur un pateau quadrillé de 8 cases sur 8 cases à l’aide de jetons blancs sur une face et noirs sur l’autre.
Le but du jeu étant d’obtenir le plus grand nombre possible de jetons de la couleur qui vous est attribuée.

Ce jeu trouve ses origines en Angleterre où il a commencé à devenir populaire à la fin du 19ème siècle.
Les règles modernes, à présent acceptées de façon universelle, sont quant à elles japonaises. En 1971, Goro Hasegawa invente la version moderne du jeu qui sera rebaptisé Othello au cours des années 70 et qui sera enregistré en tant que marque. Inspiré du célèbre jeu de go chinois, Hasegawa souhaitait créer un jeu à la fois riche en stratégie et abordable pour la majorité. Le nom serait quant à lui directement inspiré de l’œuvre de Shakespeare « Othello » en référence aux jalousies évoquées dans cette dernière.

Règle du jeu Reversi et Othello.

But du jeu

Le but du jeu est de finir la partie en ayant sur le plateau le plus de pions de même couleur. Le joueur “noir” doit donc avoir le plus de pions noirs possible et le joueur blanc doit au contraire tout faire pour avoir le plus de pions blancs.

Début de partie
Il faut en premier lieu décider la couleur de chacun des joueurs. Il faut ensuite placer quatre pions (deux blancs et deux noirs) sur les quatres cases centrales du plateau, de façon à ce que chaque paire de pions de même couleur forme une diagonale.

Le joueur disposant des pions blancs joue le premier, puis les joueurs jouent à tour de rôle.

Mouvements des pièces et mécanisme de capture
-Chacun son tour, les joueurs ajoutent des pions sur le plateau. Les pions déjà présents sur le plateau ne pouvent jamais être déplacés (seulement retourné dans les cas ou cela est permis).
-On ne peut ajouter un pion que si ce dernier vient entourer un pion ou une rangée de pions rivaux.
-Par entourer on comprend le fait de placer une nouveau pion (ex: pion noir) à l´extrémité d´un pion ou d’une rangée de pions rivaux (ex: pion(s) blancs) qui en son autre extremité dispose déjà d’un pion de sa couleur (ex: pions noir). La rangée attaquée peut être horizontale, verticale ou diagonale et il ne faut pas qu’il y ait de case(s) vide(s) entre les pions qui attaquent et ceux qui sont attaqués. Les pions attaqués sont ainsi enfermés entre les pions adverses.
-Chaque fois qu´un joueur place un nouveau pion il retourne les pions adverses capturés les transformant ainsi en pions propres.
-Si avec un seul mouvement on provoque l’emprisonnement de plusieurs rangées, tous les pions adverses entourés sont alors retournés en un seul coup.
-Dans le cas ou il est impossible pour un joueur, durant son tour, d´enfermer au moins un pion adverse, il doit passer son tour.

Fin de partie
La partie se termine lorsque toutes les cases du plateau sont occupées ou lorsqu’aucun des deux joueurs ne peut ajouter un nouveau pion au plateau.
C´est le joueur qui a le plus de pions de sa couleur sur le plateau qui remporte la partie.
Si le nombre de pions noires est le même que le nombre de pions blancs, alors il y a match nul.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *