Hanafuda : jeu de cartes traditionnel du Japon

Le Hanafuda est un jeu de cartes traditionnel japonais qu’on appelle souvent « Jeu des fleurs ». Il est composé de 12 séries de 4 cartes florales représentant chacune l’un des douze mois de l’année. Ce jeu reste très populaire au Japon et en Corée. On y joue traditionnellement en famille, surtout lors des festivités du Nouvel An. Hors du cercle familial, le Hanafuda est également réputé pour être un jeu d’argent.

Le Hanafuda s’inspire du « jeu de l’hombre » rapporté dans l’archipel par des missionnaires portugais en 1549. Le jeu de l’hombre connaît un vif succès auprès des Japonais jusqu’à l’interdiction du gouvernement de jouer en privé et la rupture des relations avec les occidentaux en 1633. Les cartes étrangères sont alors bannies de l’Empire. Loin de marquer une fin, c’est au contraire l’occasion d’un nouveau départ pour le futur Hanafuda.

Les thèmes du combat, de la fortune et de l’amour utilisés dans les cartes espagnoles ne correspondant pas bien à la philosophie des Japonais, ils firent évoluer leurs propres cartes vers une thématique plus culturelle : les fleurs.

C’est vers la fin du 18e siècle que les images et les règles du Hanafuda telles qu’on les connaît aujourd’hui se sont standardisées.

Dans un jeu de Hanafuda, il y a 48 cartes et 4 familles de cartes : les « spéciales », les « animaux » (comprenant également la carte « coupe de saké » et « Iris d’eau japonais près d’un pont »), les « rubans » et les « normales ». On peut donner une valeur à chaque image pour mieux catégoriser les cartes.

En 1889, la société Nintendo a été créée à Kyoto dans le but de produire les cartes de Hanafuda peintes à la main. La célèbre marque de jeux vidéo a d’abord été connue et ce pendant plus de 100 ans pour être leader dans la fabrication du Hanafuda (elle exportait ces jeux aux États-Unis dès les années 1930).

Des milliers d’amateurs de la culture et de l’animation japonaises ont déjà adopté le Hanafuda à travers le monde. La demande des collectionneurs de cartes plus lumineuses et plus audacieuses a inspiré des compagnies comme Nintendo pour créer des jeux spéciaux thématiques comme l’édition Hanafuda Mario qu’ils ont offerte aux membres du Club Nintendo en 2007 et 2008.

Bien que Nintendo continue à produire en masse son fameux jeu d’origine, aujourd’hui il ne peut être importé du Japon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *